Dossiers

Examen OCDE/CERI «Recherche & développement en éducation en Suisse»

1. Mandat


La Suisse a participé à l’Examen thématique de l’OCDE «Recherche & développement en éducation» en 2006. Le but de cet Examen effectué par le CERI (Centre for Educational Research and Innovation) était de se pencher sur le système de recherche existant dans les Sciences de l’éducation et de l’analyser avec, à l’avant-plan, la question de savoir si les Sciences de l’éducation, telles qu’elles sont pratiquées en Suisse, se voient en situation de produire, entre autre, les connaissances nécessaires à la politique et à l’administration de l’éducation pour piloter le système, et si elles satisfont aux demandes de la pratique sur le terrain scolaire. Autre point à éclaircir également était celui de déterminer si la politique de la Suisse en matière de recherche et de formation offre à la recherche en éducation les conditions-cadre qui permettent une recherche qui soit de qualité et quantitativement suffisante.

2. Pourquoi effectuer un tel état de la situation existant dans le domaine de la recherche en éducation?


La politique et l’administration se présentent comme des commanditaires ou mandants très importants dans les disciplines des Sciences de l’éducation. Ainsi, la recherche interne à l’administration, les mandats d’évaluation et la recherche orientée sur le conseil représentent, comparativement à la recherche fondamentale, un très fort pourcentage dans la production actuelle (outputs) de la recherche en éducation suisse. La politique et l’administration ont par conséquent intérêt à ce que le système scientifique fonctionne bien dans ce domaine (de la recherche en éducation). Vu les modifications structurelles actuellement en cours dans la recherche et l’administration de l’éducation (création de nouvelles chaires, aménagement de nouvelles sections de recherche dans les hautes écoles pédagogiques, réorganisation et réorientation des sections de la planification de la formation dans les administrations cantonales), le moment apparaît idéal pour procéder à un état de la situation actuelle de la recherche en éducation. S’y ajoutent d’autre part des impulsions politiques telle par exemple celle acceptée par le Conseil national le 3 octobre 2003 – Postulat Simoneschi (03.3282) –, qui avait exigé un rapport qui fournisse des informations sur la recherche dans le domaine éducatif et qui livre un aperçu global des acteurs, des thématiques, des moyens engagés; un tel rapport étant censé apporter les bases permettant d’œuvrer à améliorer la coordination de la politique dans le domaine de la recherche en éducation. D’autre part, l’évaluation régulière de l’état et du développement des domaines de recherche en éducation, ainsi que la mise en évidence des besoins en recherche sous l’angle des problématiques actuelles dans le système éducatif font partie, si l’on se réfère aux statuts de la CORECHED (Art. 2, par. 2 des statuts du 20 février 2001), des tâches centrales de cette dernière.

3. Examen du système de recherche national dans les Sciences de l’éducation


Après que le Centre for Educational Research and Innovation (CERI >>) eut lancé, dans le cadre de l’OCDE, un projet dans le domaine de la gestion des savoirs visant à examiner les systèmes nationaux de recherche et développement, projet actuellement réalisé avec succès dans différents pays, la CORECHED décida de participer au nom de la Suisse à cet Examen. L’avantage d’un regard externe fourni par des experts étrangers réside d’une part dans la neutralité du jugement porté sur la situation nationale, et d’autre part également dans un possible gain de savoir par le fait de pouvoir procéder à des comparaisons internationales.

Dans le projet d’Examen ici traité, il est principalement question de faire un état de la situation actuelle qui permette de fournir un descriptif des conditions-cadre structurelles et institutionnelles, ainsi que de la situation actuelle du monde de la recherche. Quelles sont les conditions de travail dans la recherche? Comment tout cela est-il organisé? Comment sont attribués les fonds ou crédits de recherche? Qu’en est-il de l’efficience de l’encouragement de la recherche dans le domaine de la recherche en éducation? Y a-t-il une coordination des acteurs et des institutions dans la recherche et le développement Une telle analyse a pour objectif de raffermir la politique de la recherche en éducation dans ses fonctionnements, et d’améliorer par là les conditions-cadre pour une recherche en éducation qui se présente à la fois comme de grande qualité, efficace et efficiente.

4. La visite des experts étrangers


Point central de cet Examen, la visite d’experts indépendants. Ceux-ci devaient, en l’espace de quelques jours, se faire une idée de la situation prévalant dans notre pays, par le biais de rencontres avec les groupes d’acteurs et les institutions majeurs sur les plans de la recherche en éducation, de la politique éducative ou de l’administration de l’éducation. Les observations et les conclusions des experts figurent dans un rapport qui était délivré par ces derniers; ce document comprend également, entre autre, des recommandations à l’attention des décideurs politiques.

La délégation de l’OCDE était composée des personnes suivantes:

  • Prof. Francesc PEDRO >>, OCDE, CERI, qui dirigera la délégation

  • Prof. Andrew POLLARD >>, de l’”Institute of Education” de l’Université de Londres, Royaume-Uni

  • Prof. Rudolf TIPPELT >>, de l’Institut de pédagogie de l’Université de Munich, Allemagne

  • Prof. Marijk C. VAN DER WENDE >>, du “Centre for Higher Education Policy Studies (CHEPS)” de l’Université de Twente, Pays-Bas.
La visite des experts a eu lieu du 19 au 25 avril 2006. Les différentes rencontres se sont déroulées principalement à Berne. Parallèlement, des visites de sites ont été fait à Neuchâtel, à Genève ainsi qu’à Zurich. Figuraient également au programme des visites dans des universités, des hautes écoles pédagogiques, des centres de recherche spécialisés, des directions cantonales de l’Instruction publique, dans des institutions de la Confédération concernées par la recherche en éducation (SER, OFFT, OFS), au Secrétariat de la CDIP, à deux de ses Conférences régionales (CDIP), à la CSHEP, ainsi qu’aux deux centres de coordination et de documentation que sont l’IRDP et le CSRE.

5. Documents

Rapport national de base
Le Rapport national de base (Country Background Report) constitue la source fondamentale de l’information fournie aux experts. Ce rapport national est censé offrir un aperçu global de la situation prévalant sur ce plan en Suisse ainsi qu'une idée de la situation institutionnelle.

Le Rapport national de base a été élaboré par le Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (CSRE) sur mandat de la CORECHED. Ce document s’appuie, entre autres, sur quelques autres écrits fondamentaux sur ce point, partiellement publiés sur mandat de la CORECHED, à savoir sur le rapport Hofstetter & Schneuwly (2001), Les sciences de l’éducation en Suisse. Evolution et prospectives >> (PDF), sur la prise de position sur le mandat du groupe Schuwey, présentée par le Conseil de politique des Sciences sociales de l'ASSH (2001), Perspectives d'avenir des Sciences sociales en Suisse, et sur l’Etude de Siegfried Hanhart (2001), Analyse des dépenses pour la recherche en éducation en Suisse >> (PDF).

Rapport national de base: National Review of Educational R+D – Switzerland (anglais)


Rapport des experts
Le rapport a été élaboré par les experts étrangers Prof. Tippelt, Prof. Van der Wenke et Prof. Pollard ainsi que le responsable de l'OCDE, Prof. Pedró, et adopté en octobre 2006 par le Governing Board du CERI. Le rapport se base sur la visite des experts en Suisse en mars 2006.

Rapport des experts: Examen du système de recherche et développement en éducation: SUISSE

Communication de la CORECHED

Communiqué de presse OCDE (en anglais)

6. Liens internet

top